Mobilité
 

Le système musculosquelettique est un système complexe formé des os, des muscles et des articulations (incluant des tendons et des ligaments). Ce système est essentiel pour permettre la mobilité du corps humain. Lors du vieillissement et/ou à la suite d’un traumatisme, ce système est sujet à des pathologies diverses telles que :

 L'arthrose, maladie articulaire inflammatoire la plus fréquente

Les tendinopathies de la coiffe des rotateurs, premier motif de consultation pour douleur à l’épaule

La dégénérescence des disques intervertebraux, première cause des douleurs lombaires.

 
 

Stemcis s’intéresse particulièrement au développement de nouvelles solutions pour le traitement de l’arthrose.

L’arthrose, est une maladie articulaire chronique, progressive et inflammatoire impliquant les différents tissus formant l’articulation : cartilage, os, liquide synovial et membrane synoviale. Cette maladie entraîne une dégradation de la matrice cartilagineuse, une inflammation du liquide synovial et un remodelage de l’os sous-chondral.

L’arthrose concerne des millions de personnes à travers le monde. Elle est une des causes principales de morbidité, d’handicap et de dépenses de santé, en particulier pour les populations vieillissantes. La prévalence et l’incidence de l’arthrose sont en constante augmentation, les facteurs de risque principaux étant l’âge et le surpoids (et a fortiori  l’obésité).

Les principaux symptômes de l’arthrose sont une douleur importante associée à une raideur, un épanchement et une sensibilité de l’articulation,  qui s’accompagnent généralement de limitations fonctionnelles et d’une détérioration de la qualité de vie.

L’arthrose peut toucher toutes les articulations du corps humain mais ses principales localisations sont les genoux, les hanches, la colonne vertébrale et les mains. Par ailleurs, un patient peut souffrir d’arthrose au niveau de plusieurs articulations.  L’arthrose du genou (gonarthrose) et l’arthrose des doigts (arthrose digitale)  sont, par exemple, fréquemment associées.

 

Gonarthrose


 
backgroundPlan de travail 1 copie 8@10x

La gonarthrose, également appelée arthrose du genou, représente environ 30 % des cas d’arthrose symptomatique, toutes localisations confondues. Cette maladie peut être fémoro-tibiale (entre le tibia et le fémur) ou fémoro-patellaire (entre l’os du fémur et la rotule).

 

Rhizarthrose


 
backgroundPlan de travail 1 copie 9@10x

La rhizarthrose, également appelée arthrose du pouce, affecte le plus souvent l’articulation trapézo-métacarpienne, située à la base du pouce. Il s’agit du type d’arthrose le plus fréquent : après 55 ans, environ deux tiers des femmes et la moitié des hommes présentent des signes de rhizarthrose sur les clichés radiologiques.

Les traitements de l’arthrose sont tout d’abord non-pharmacologiques (perte de poids, activité physique, port d’orthèses) puis pharmacologiques (analgésiques, anti-inflammatoires, anti-arthrosiques symptomatiques d’action lente). Cependant, ces traitements sont uniquement symptomatiques et ne ralentissent donc pas la progression de la maladie. Ainsi, un traitement chirurgical (remplacement de l’articulation par une prothèse) est finalement requis en dernier recours.

Dans ce contexte, des approches innovantes, qui visent à retarder voire à éviter ces actes chirurgicaux, sont en cours de développement.